Nous voici à la veille du mois de Ramadan

Nous voici à la veille du mois de Ramadan


Nous voici bientôt à l’approche du début du mois de Ramadan.
La plupart de mes amis non Musulmans n’ont pas assez de connaissances sur notre pratique religieuse.
Pourquoi le Musulman jeûne-t-il et comment jeûne-t-il ? Je vais répondre à ces deux questions.

Ramadan également orthographié Ramadhan ou Ramazan, est le neuvième mois du calendrier Musulman. Au cours de ce mois, les Musulmans ayant l’âge requis ne doivent pas manger, ne pas boire, ne pas fumer et ne pas entretenir de relations sexuelles de l’aube au coucher du soleil.
Dans le Coran, Allah proclame que le jeûne a été rendu obligatoire aux Musulmans, comme il le fut auparavant aux Juifs, se référant ainsi à la pratique du jeûne durant le Yom Kippour.
L’événement le plus important de ce mois est le jeûne, l’un des cinq « piliers » de l’Islam. Durant le mois de Ramadan, nous nous levons avant l’aube pour le « sahur », le repas précédant l’aube, avant d’effectuer la prière du matin. Nous devons arrêter de manger et de boire avant l’appel à la prière et ce jusqu’à ce que commence la quatrième prière de la journée, la prière du soir. Le jeûne doit être absolu que l’aube permet de distinguer « le fil blanc du fil noir » et jusqu’à la nuit (Coran, II, 187). (Mangez et buvez jusqu’à ce que se distingue, pour vous, le fil blanc de l’aube du fil noir de la nuit > cette traduction elle est bcp plus compréhensive que celle que tu as mis) Nous pouvons continuer à manger et à boire après le coucher du soleil et ce jusqu’à l’appel à la prière du matin, le lendemain. Ensuite, le processus recommence pour une nouvelle journée.

Ramadan est à la fois la fête du Coran (valeur commémorative, puisque c’est le mois où « le Coran descendit comme direction pour les hommes » – II, 185) et le jeûne prescrit. Nous nous devons de faire plus d’efforts pour suivre les enseignements de l’Islam et éviter toutes attitudes et tous comportements contraires aux commandements de notre religion. Les pensées et activités sexuelles durant les heures de jeûne sont également proscrites. Le jeûne est destiné à être un acte exigeant une foi personnelle et profonde, dans lequel nous recherchons une prise de conscience accrue de notre proximité avec Allah.
Le jeûne est un mois pendant lequel nous nous maîtrisons…

Les personnes âgées, les malades chroniques ainsi que les malades mentaux sont exemptés de jeûne, bien que les deux premiers groupes doivent chercher à nourrir les pauvres en remplacement de leur jeûne manqué. Sont également exemptées les femmes enceintes, les femmes en période de menstruation et les femmes allaitant leurs nouveau-nés.
Une personne peut rompre le jeûne par inadvertance, en raison d’un oubli. Dans un tel cas, le jeûne reste valable, à condition de ne pas persister dans cette rupture involontaire. En Islam, il est dit que si une personne rompt son jeûne par inadvertance, c’est Dieu qui l’a nourri.
En plus du jeûne, nous sommes encouragés à lire la totalité du Coran. Certains procèdent à la récitation, par le biais de prières spéciales appelées « tarawih », qui sont effectuées dans les mosquées chaque soir, au cours duquel toute une partie du texte (« juz » soit un trentième du Coran) est récité. Par conséquent, la récitation de la totalité du livre est généralement achevée à la fin du mois de Ramadan.

Ramadan est aussi une période où nous ralentissons le rythme des affaires du quotidien et nous nous concentrons sur l’autocritique, la purification spirituelle et l’illumination, établissant un lien entre Allah et nous-mêmes par la prière, la supplication, la charité, les bonnes actions, la gentillesse et l’entraide.

Comme il s’agit d’un mois de don et de partage, nous préparons des aliments particuliers et achetons des cadeaux pour notre famille et nos amis, pour les nécessiteux qui ne peuvent pas se le permettre ; cela peut inclure l’achat de nouveaux vêtements, de chaussures ou d’autres articles. Il existe aussi un aspect social impliquant l’invitation faite pour le repas de l’iftar (repas clôturant le jeûne journalier).

Voilà en résumé le mois de Ramadan.
Cette année, nous allons jeûner à partir du 16 mai 2018 et la fête du mois de Ramadan (où toute la famille se rassemble autour d’un repas riche. Suivi de la visite de la famille et des amis. Ce jour là, les plus âgés offrent de l’argent ou des cadeaux aux plus jeunes) se fêtera le 16 juin 2018.

D’une part, l’approche du mois de Ramadan nous rends heureux mais, d’autre part, l’état de la Palestine nous attriste.
C’est un peuple qui se fait massacré jour et nuit et ce depuis 1948, avec la proclamation de l’état d’israël. Chassés de leurs propres terres, tombés sous le statut de réfugiés, placés dans des camps, les palestiniens se sont retrouvés sans terres et sans toit. Ils ont perdus leurs repères, leur enfance, leurs souvenirs qui se sont remplacés par le cris des bombes, le grouillement des chars et les tirs des avions. Ils se sont battus pierres contre chars mais personne n’était là pour les soutenir. Pourquoi répéter l’histoire ? Le génocide des juifs nous a-t-il pas suffit à salir notre histoire ? Pourquoi mêler le sang des palestiniens dans l’histoire que nous sommes entrain de construire …

Je souhaite à chaque pratiquant Musulman un mois rempli de bonnes actions, de gentillesse et d’entraide.

Avec tous mes respects,

Arife Beyhan
15/05/2018 CHERATTE


Like it? Share with your friends!

0
153 shares

What's Your Reaction?

Üzgünüm! Üzgünüm!
0
Üzgünüm!
Eh İşte! Eh İşte!
0
Eh İşte!
Berbat! Berbat!
0
Berbat!
Beğenmedim! Beğenmedim!
0
Beğenmedim!
Muhteşem! Muhteşem!
0
Muhteşem!
Haha Haha
0
Haha
Yalan bu haber :))))) Yalan bu haber :)))))
0
Yalan bu haber :)))))

Nous voici à la veille du mois de Ramadan

log in

Captcha!
Don't have an account?
sign up

reset password

Back to
log in

sign up

Captcha!
Back to
log in